Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 19.
  • Les mots à poser sur nos valeurs

    "Bouleversées, attaquées, ces valeurs partagées ont plus que jamais, aujourd’hui, besoin de se traduire en actes : ainsi, chacun ouvre sa porte aux victimes durant les attentats, ainsi, on revendique l’esprit français comme acte de résistance face au terrorisme, ainsi, on nous appelle à être tous unis."

    Publié le : 09/12/2015 | Auteur : Franck Rolland , Étudiant en 6ème année de médecine, faculté de médecine Paris-Sud / Paris-Saclay, président de l’association Les Penseurs de Plaies

  • Le temps du « soin » ?

    Le soin et le prendre soin sont inscrits dans une relation duelle fondée sur la considération et la réciprocité entre le soignant et la personne vulnérable. À la suite des attentats traumatiques de novembre 2015, la relation de soin est à la fois le lieu de vie où l’on peut échanger et guérir, mais aussi le vecteur de valeurs d’humanité.

    Publié le : 09/03/2016 | Auteur : Pascale Gérardin , Psychologue clinicienne, CMRR Lorraine, CHU de Nancy

  • Lorsque les valeurs se confrontent au chaos

    "Il s’agit maintenant de redonner à chacun, citoyen soignant ou citoyen de tous les jours, l’envie de continuer à faire vivre ces valeurs, l’exigence d’être présent à l’autre chaque fois que nécessaire, dans l’ordinaire du quotidien."

    Publié le : 09/12/2015 | Auteur : Catherine Ollivet , Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Épidémie d’Ebola : enjeux éthiques

    Le virus Ebola a été identifié en 1976 et depuis, les épidémiologistes en suivent les phases critiques sans que pour autant l’enjeu soit estimé encore digne d’y investir les compétences et les moyens conséquents qui s’imposaient. En Afrique de l’Ouest près de 20000 personnes pourraient être contaminées dans les prochains mois ; à ce jour on déplore près de 2000 décès.

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Emmanuel Hirsch , Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • La mise en danger de la Cité

    "Dans la problématique de la pandémie, la logique commune de l’éthique et de la démocratie conseillent de penser la menace grippale selon le paradigme historique de la patrie en danger. Intégrer le parti pris éthique à une politique de prévention, c’est mobiliser les citoyens pour la défense d’une cité dont le salut garantit la reconnaissance de leur humanité et de leurs droits."

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski , Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Le discours libéral face à l’état d’exception

    "L’ambiguïté du discours libéral peut donc être présentée de façon temporelle : ce dernier applique à l’état d’urgence des principes qui ne sont valables qu’avant l’état d’urgence. Mais cette confusion temporelle est fondée, comme nous avons essayé de le montrer, sur une certaine dénégation de la validité de la catégorie d’« exception »"

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Ulysse Korolitski , Professeur agrégé de philosophie, enseignant à l'Institut des études politiques de Paris, membre du Conseil scientifique de la Plate-forme veille & réflexion « Pandémie grippale, éthique, société » / Université Paris-Sud 11

  • Légitimer nos décisions dans l’accès aux soins et aux traitements en temps de pandémie

    "Comment sélectionner le bon décideur ? Souvent, cette question signifie, sur un plan général : qui doit décider, de l’expert ou du profane ? C’est naturellement cette question qui est à l’horizon des débats sur la responsabilité de chacun des membres de la société dans l’établissement de protocoles de tri pour l’accès aux soins."

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Benjamin Simmenauer , Professeur agrégé de philosophie, EA 1610 [Étude sur les sciences et les techniques - éthique, science, santé et société]

  • Visa pour l’impensable

    "Notre premier devoir éthique est d’accepter de troquer les paradigmes adaptés aux questions d’hier, pour construire de nouvelles références en phase avec les défis d’aujourd’hui ; de troquer les « bonnes pratiques » du gestionnaire d’hier, pour les questions et inventions de l’explorateur, qui doit cheminer en ces contrées sauvages sans carte et sans boussole."

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Patrick Lagadec , Directeur de recherche à l’École polytechnique (Département d’économie), membre de l’Académie des technologies, spécialiste des crises non conventionnelles

  • Limitation de mouvement, isolation et quarantaine : une perspective historique sur les débats actuels

    "Les mesures de santé publique qui limitent les libertés individuelles ne peuvent se réfléchir uniquement dans l’horizon strict du champ de la santé publique). Des facteurs indépendants de la science épidémiologique interviennent dès la conception de ces mesures, mais aussi dans leur application, leurs évolutions, et les réactions qu’elles suscitent."

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Jennifer L. Gunn , Professeur d’histoire de la médecine, Université du Minnesota, États-Unis

  • Responsabilités à l’égard des pays émergents : face à une urgence de santé publique

    "En quoi les enjeux éthiques posés par les plans de réponse à la pandémie grippale ont-ils, en général, un aspect particulier pour les pays pauvres ?"

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Fraçois Simondon , Membre du CCDE (Comité consultatif de déontologie et d’éthique) de l’IRD (Institut de recherche pour le développement), Directeur de l’unité de recherche 024 épidémiologie et prévention, IRD

  • Pages